FD 2

Friedrich Dürrenmatt (1921-1990)

 

                        Ecrivain, peintre et dramaturge suisse de langue allemande.

 

 Jeune homme, il interrompt ses études supérieures de littérature et de philosophie pour se consacrer entièrement à la création théâtrale. Très inspiré par Brecht et Kafka, sa première pièce, Les Fous de Dieu(1947), provoque un scandale qui le rend immédiatement célèbre et… lui ferme bien des portes ! Marié, père de trois enfants, souffrant d’un diabète handicapant, pour continuer malgré tout à gagner sa vie comme écrivain il écrit alors des nouvelles, des romans policiers, des pièces radiophoniques. Il connaît à nouveau le succès au théâtre avec une comédie, Le Mariage de Monsieur Mississippi, dans laquelle il commence à formuler son propre style. Mais c’est surtout avec La Visite de la Vieille Dame (1956) qu’il rencontre une audience internationale et se voit décerner de nombreux prix. Suivront Franck V,  Les Physiciens, Le Météore et bien d’autres, devenus aujourd’hui des classiques, ainsi que des essais et discours sur le théâtre. Parallèlement il élabore une œuvre picturale de qualité mais encore méconnue.

 

Dürrenmatt soutenait qu’une « histoire n’est pensée jusqu’au bout que lorsqu’elle a pris la pire tournure possible ». Pour rendre compte du tragique de notre condition humaine, la comédie et le grotesque lui semblent les seules esthétiques dramatiques possibles. La Visite de la Vieille Dame en est une parfaite illustration.

 

La pièce a été créée à Zürich en 1956 et jouée pour la première fois en France (et en français) l’année suivante à Paris, au théâtre Marigny, avec Edwige Feuillère dans le rôle principal. Elle reste, à ce jour, la pièce de Dürrenmatt la plus jouée au monde et a donné lieu à de nombreuses adaptations au cinéma.